Le samedi 26 octobre 2013, la Loge "les Fondateurs n°1", mère-Loge de l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal, a installé son nouveau "Grand Maître Général".

Cette cérémonie s'est déroulée au premier degré, en présence de toutes les Obédiences amies (GODF, GLDF, DH, GLFF, GLMF, GLFMM, GLMMM, GLSF, GLMS, GLMM, GLMU, GLISRU ainsi qu'une représentation des Obédiences belges : GOB, GLFB, GLB, DHFB).

C'est le TRF Didier Ozil qui a été installé à cette fonction. Dans son discours d'installation, le nouveau GMG a insisté sur la place de l'initiation en franc-maçonnerie. Pour lui, les obédiences sont aujourd'hui de plus en plus ouvertes sur le monde. Autour des Loges, qui restent des lieux de "méditation", se développe un "entre-deux" qui assure l'interface avec le monde "non-maçon". Un certain nombre d'associations, d'Institut maçonnique, permettent l'ouverture de la franc-maçonnerie vers le monde dit "profane", à travers des manifestations comme les Salons du Livre, par exemple.

Le nouveau GMG a proposé aux FF et SS de l'OITAR de réfléchir à la devise : "le perfectionnement individuel, l'amélioration collective" qui représente les deux pôles de la vie d'un franc-maçon : agir sur soi pour agir sur le Monde.

 

Le Grand Maître Général reçoit une délégation de la part du SCU (Suprême Conseil Universel) pour administrer les trois premiers degrés de l'OITAR.

Il délivre les "chartes et Patentes" pour la création de nouveaux Triangles ou nouvelles Loges et représente l'Ordre auprès des différentes familles maçonniques amies.

L'un des chantiers qui s'ouvre au nouveau GMG sera les 40 ans de l'OITAR, qui occuperont l'année 2014.

Le texte intégral de l'allocution du GMG est disponible dans la partie interne du Site, accessible aux FF et SS de l'Ordre.